samedi 25 mars 2017

Mais c'est quoi ces paquets de La Redoute ?

Voilà quelques temps déjà (comme le temps passe, c'était il y a trois semaines), j'avais partagé cette photo de Miss Poilue, qui faisait connaissance avec Tony, le dernier-né de la famille Céleste. Tony, c'est le cyclope juste en bas à gauche de la photo.
Je crois qu'avant d'adopter Tony dans la famille Céleste, je me suis savamment triturée les neurones, compte-tenu des avis aussi bien positifs que négatifs entendus à maintes reprises. Pour la petite anecdote, j'avais déjà adopté, précédemment, un aspirateur-robot. Quand j'ai commencé à lire la notice... J'ai perdu patience et je l'ai raccompagné dans son orphelinat. Oui, je sais, c'est moche et je n'en suis pas vraiment fière, peut-être que je n'étais pas prête (à essayer de comprendre l'incompréhensible !).

Et puis Tony est arrivé. J'ai apprécié de suite sa simplicité.

Et je me suis amourachée de son efficacité. Tony fait des miracles. La première fois, je l'ai suivi de partout, j'avais un peu peur. Qu'il casse, massacre ? Je ne sais pas trop. Je lui ai même tendu des pièges (oh ! la mesquine !) et j'ai semé quelques miettes, ici. Quelques graviers, par là. NICKEL.

Le seul hic (si je puis parler de hic) c'est que Tony a une nette tendance à vouloir se planquer sous le canapé (quelle féniasse) et à y rester, pour ne pas bosser je l'ai bien compris. 

Je m'étais donc dit qu'il ne me restait qu'une chose à faire, changer de canapé ! (mesquine, mais très maligne la p'tite hin hin hin). Je n'hésite pas à me mettre à quatre pattes pour le récupérer par les oreilles et l'enjoindre à se remettre au boulot sous peine de le priver de dessert.

Sauf que Tony se coince aussi sous les angles de mon lit. Et je n'ai pas vraiment l'intention de changer de lit dans un futur proche (ni lointain, d'ailleurs).

Mais qu'importe. Tony est juste super. Miss Poilue le regarde travailler avec curiosité, je veille à lui rappeler que c'est aussi un peu son esclave, puisqu'il ne fait que ramasser les poils qu'elle semble prendre un malin plaisir à semer ainsi que les graviers qu'elle adore propulser à je ne sais combien de mètres de ses cabinets privés. Blague à part, je pense très sérieusement qu'elle s'entraîne pour le lancer de graviers aux prochains jeux olympiques...

Et donc, le contenu des paquets. Apparemment il y en avait trois, mais je n'ai retrouvé le contenu que de deux : une paire de Converses et puis un Chino noir.


 Un jour, il faudra que je raconte l'histoire de ce Chino.

+ 5,7 kilos !

C'est l'histoire d'une fille (inutile de rappeler que ce Blog est une œuvre de fiction, et que les personnages, les faits et l...