samedi 7 janvier 2017

Prologue.

C'est un peu comme un livre, un blog. Un livre qui se ferme, ailleurs. Un autre qui commence, ici. Qui se feuillette & s'écrit, se laisse lire si volontiers par autrui, aussi.  

Le prologue est inévitable. Il présente l'auteure, notamment. Sauf que dans le cas présent, l'auteure n'est pas vraiment friande de notoriété... Et si l'auteure devait se résumer en quelques mots, parce qu'il faut bien se présenter, elle dirait avec le sérieux qui la caractérise, qu'elle est l'incarnation la plus parfaite si tant est que cela fût possible, du concept même de la vieille fille avec une chatte.

Est-il besoin d'en écrire davantage ?

Je vous souhaite la bienvenue. Prenez place, prenez plaisir surtout, échangeons en toute simplicité quelques pensées, qu'elles soient célestes ou pas.

C'est écrire qui est le véritable plaisir, être lu n'est qu'un plaisir superficiel.
Virginia Woolf




+ 5,7 kilos !

C'est l'histoire d'une fille (inutile de rappeler que ce Blog est une œuvre de fiction, et que les personnages, les faits et l...